top of page
  • elinaroux1

10 conseils pour vendre sa maison à Clermont-Ferrand


La vente d’une maison est une étape primordiale dans une vie. Elle est souvent liée à une charge mentale lourde pour le vendeur. Il est donc très important d’avoir toutes les clefs en main afin de réussir sa transaction. Nous avons recueilli dans cet article 10 conseils pour faciliter la vente de votre maison.


· Estimer sa maison

· Rechercher un professionnel

· Choisir un type de mandat de vente

· Réaliser plusieurs diagnostics

· Rédiger une annonce immobilière

· Négocier

· Choisir un type d’avant-contrat de vente

· Signer un acte de vente

· Calculer les frais

· En cas d’annulation de vente


Afin d’avoir les meilleures conditions pour la cession de votre bien, voici 10 étapes de vente conseillées.




1. Estimer sa maison au juste prix


Pour connaître la valeur de sa maison, la première chose à faire est de l’estimer. Il existe différentes manières d’estimer une maison. Il est conseillé de faire plusieurs diagnostics par des personnes différentes ou des sites différents afin de prendre en compte toutes les caractéristiques internes, externes, générales et exceptionnelles de votre maison et par conséquent d’avoir le prix le plus fiable et le plus juste possible. Si le prix est bien fixé, la vente sera facilitée car il correspondra au marché et donc à l’offre et la demande.



Comment estimer sa maison en ligne ?


Vous pouvez dans un premier temps estimer votre maison en ligne. Notre estimation en ligne est rapide (seulement 2 minutes), facile (seulement quelques étapes) et gratuite !

L’estimation en ligne permet d’avoir un premier avis sur la valeur pécuniaire de votre maison. Cependant, elle ne permet pas un diagnostic final de votre bien immobilier. En effet, il n’y a que quelques étapes et le robot peut ne pas prendre en compte tous les éléments caractéristiques de votre maison. Il faut donc établir plusieurs estimations afin de trouver le bon prix à appliquer.



Comment estimer sa maison tout seul ?


Afin d’évaluer votre maison à Clermont-Ferrand, vous pouvez comparer votre bien aux différentes annonces immobilières près de chez vous. Attention ! Il faut choisir des biens similaires pour faciliter la comparaison. Il faut être objectif face aux caractéristiques. Le baromètre LPI-SELOGER est un bon outil pour connaître les variations des prix de l’immobilier en fonction de votre localisation. Estimer sa maison par ses propres moyens n’est pas toujours facile. Pour plus de rigueur, vous pouvez vous renseigner auprès de professionnels comme une agence immobilière.


Comment faire appel à un expert pour la vente de sa maison ?


Pour l’analyse de votre maison, la manière la plus précise et fiable est de passer par une agence immobilière.




2. Choisir le bon professionnel immobilier


Afin choisir le bon professionnel pour vendre votre maison, plusieurs critères sont à prendre en compte. Vous devez prêter attention à la qualité des services que la personne propose, mais également aux tarifs qu’elle applique. Vous pouvez comparer les différentes agences afin de connaître ces éléments. Passer par une agence permet également de bénéficier d’un réseau d’acquéreurs déjà présent. En effet, si plusieurs personnes sont à la recherche d’un bien, elles seront informées directement après la mise en vente de votre maison.


Les tarifs appliqués


Si vous souhaitez faire appel à une agence immobilière pour la vente de votre maison, vous pouvez consulter le montant des honoraires sur les sites Internet des agences. Cette mention est obligatoire et vous permet de comparer facilement les prix chez les différents professionnels.


Les services proposés et leur qualité


Le deuxième critère permettant le choix de votre professionnel est le type de services proposés et leur qualité. Un bon agent immobilier doit dans un premier temps vous conseiller sur la manière de vendre votre maison le plus rapidement possible et à la bonne personne. Un bon accompagnement rendra le processus de vente beaucoup plus rapide et agréable. Il est important de s’assurer que la personne chargée de votre dossier soit en possession de sa carte professionnelle d’agent immobilier pour certifier ses compétences. Il est également possible de vendre sa maison sans passer par une agence immobilière mais il est tout de même recommandé de solliciter un professionnel pour garantir les bonnes conditions de transaction.




3. Choisir le bon mandat de vente


Le mandat de vente est un contrat liant le propriétaire du bien à vendre et le professionnel accompagnant la transaction, généralement un agent immobilier.

Il existe plusieurs types de mandat : le mandat de vente exclusif, le mandat simple, le mandat semi-exclusif et le mandat co-exclusif. Les mandats les plus fréquents sont l’exclusif et le simple. Les honoraires varient généralement en fonction du type de mandat choisis par le propriétaire du bien immobilier.



Le contrat de vente exclusif


Avec ce type de mandat, seule l’agence immobilière peut partager votre maison sur le marché immobilier. Vous devez vous engager à ne solliciter qu’une seule agence pour la vente de votre maison. Par conséquent, si vous trouvez un acquéreur par vos propres moyens, la transaction doit être faite avec l’agent immobilier et la commission doit obligatoirement être versée à l’agent.



Le mandat simple

Contrairement au mandat de vente exclusif, vous pouvez partager votre offre dans différentes agences et sur différentes plateformes (Leboncoin par exemple).




4. Faire plusieurs diagnostics immobiliers


Afin d’effectuer une transaction immobilière, il est requis de confectionner plusieurs diagnostics immobiliers. Ils permettent d’informer les potentiels acquéreurs des caractéristiques de votre maison. Ils permettent de montrer par exemple la consommation de la maison (DPE), le type de chauffage… Ils peuvent être demandés à plusieurs étapes de la vente comme lors de la rédaction de l’annonce ou encore durant les visites.

Il existe neuf diagnostics immobiliers mais ils ne sont pas tous obligatoires. Le Diagnostic de Performance Énergétique est le seul obligatoire. Cependant, les diagnostics apportent une plus-value à votre maison car il apporte une transparence avec les acheteurs et donc instaure un système de confiance.




5. Rédiger une bonne annonce immobilière


L’annonce immobilière représente une énorme partie de la communication de votre maison. Une bonne annonce est une bonne vitrine de vente, attire facilement les potentiels acheteurs et entraîne des visites.

Il faut tout d’abord prendre des photos attrayantes, mettant en valeur votre maison. Il existe une multitude de règles à respecter et il est conseillé de faire appel à un expert en immobilier. Votre agent immobilier est habilité à faire cela. Après avoir regardé les photos, le client va lire la description. Là aussi, il est primordial d’écrire une description précise et conforme à votre maison. Une multitude d’éléments comme la localisation, la proximité des commerces et l’accès aux transports sont à mettre en valeur. Certaines mentions doivent figurer sur l’annonce : c’est le cas pour le DPE, les caractéristiques principales, le prix…




6. Négocier


La négociation du prix de vente est plus simple avec l’aide d’un expert. En effet, il connaît les rouages et saura vendre votre maison au meilleur compromis entre vous et votre acheteur. La négociation commence par une bonne estimation de son bien. En effet, si le bien est surestimé, il risque de rester longtemps sur le marché et donc de se décrédibiliser.




7. S'entendre lors d'un avant-contrat de vente


Avant la vente officielle d’une maison, il est très important que le vendeur et l’acquéreur s’entendent sur les modalités principales de la transaction. Il rappelle toutes les caractéristiques : quel est le bien vendu, à quel prix… L’avant-contrat de vente sert également à mettre sur papier les engagements de chacun. On distingue deux types d’avant-contrat.



La promesse de vente


La promesse de vente, ou promesse unilatérale de vente (PUV), engage le vendeur à garantir le bien à l’acquéreur dans une durée déterminée entre les deux acteurs. Afin de garder le bien pour lui, l’acheteur doit verser une indemnité d’immobilisation au vendeur. Cette indemnité est calculée en pourcentage sur le prix de vente de la maison. Il peut aller jusqu’à 10 % selon les biens et selon les conditions de vente.



Le compromis de vente


Également appelé promesse synallagmatique de vente (PSV), le compromis de vente représente un engagement des parties et un dépôt de garantie. Le vendeur s’engage à vendre la maison à cet acquéreur et l'acheteur s'engage à acheter la maison. Ce dernier a cependant le droit de rétractation (10 jours) s’il change d’avis après la réception du contrat de vente.




8. Signer un acte de vente


Pour réaliser une transaction immobilière, il faut solliciter un notaire. Il est chargé d’authentifier des transactions entre des personnes. Pour que le notaire prenne connaissance du dossier immobilier, il faut lui laisser du temps. La vente de votre maison ne pourra donc pas être effective directement. Un délai est obligatoire entre la signature du contrat et la cession d’une maison. Cette vérification de la part du notaire peut parfois prendre plusieurs mois. Durant ce laps de temps, l’acheteur peut régler les modalités de financement afin de faciliter le paiement le jour de la cession.


Pour la signature de l’acte de vente, il faudra vous rendre chez le notaire, vous, votre acheteur ainsi que l’agent immobilier qui vous a accompagné durant toutes les démarches. La signature va se dérouler en plusieurs étapes :

- Lecture du contrat de vente

- Explications ou rectifications si nécessaires

- Signature des deux parties


La signature valide la cession d’une maison mais peut prendre effet quelque temps après si l’acheteur et le vendeur s’entendent.




9. Calcul des frais


Les frais de notaire s’élèvent en général entre 7 et 8 % du prix de vente de la maison. Ces frais regroupent les honoraires et les taxes imposées par l’Etat. Ils sont généralement à la charge de l’acquéreur.




10. Modalités en cas d'annulation


Dans certains cas, une vente peut être annulée et donc ne pas aboutir.

Les principales raisons de cette annulation sont :

- L’acheteur joui de son droit de rétractation dans le cas d’un compromis de vente,

- L’apparition de vices cachés non précisés dans l’annonce et lors des visites,

- Des modalités de paiement refusées (refus de prêt par exemple).






Vous avez un projet immobilier ? Vous souhaitez vendre ou acheter une maison ou un appartement ?

Vous pouvez estimer votre bien gratuitement et en seulement quelques clics en cliquant sur le bouton ci-dessous.


Votre agence immobilière à Clermont-Ferrand CBF Conseils vous accompagne dans tous vos projets immobiliers que ce soit pour la vente, l'achat, la gestion ou la location de votre bien.

10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page
Trustpilot